Un week-end relaxant au cœur des bois dans le Périgord

gite-cottage-dordogne-boisCes dernières semaines, j’ai accumulé énormément de pression et de stress. Entre le travail et les petits soucis personnels, je ne dormais plus très bien et la fatigue commençait de plus en plus à se faire ressentir. Alors, pour décompresser et évacuer la pression, le week-end dernier, je me suis offert 3 jours de détente dans le Périgord.

Un lieu calme et propice au repos

La semaine dernière, sur un coup de tête, j’ai posé mon vendredi et mon lundi matin et dans la foulée, j’ai réservé un logement dans un gîte en Dordogne. Je sentais qu’il était temps de faire une coupure, de changer d’air et de me reposer loin de mon quotidien. Je suis partie seule et cela m’a fait un bien fou. Je suis rentrée le lundi dans la matinée, reposée et surtout, plus sereine. Il faut dire que le cottage que j’avais loué était situé dans un environnement très agréable. Tout autour du village, il y avait une forêt dans laquelle j’ai pu aller me balader. Les lieux étaient calmes, à l’abri du bruit des voitures et j’ai vraiment eu l’impression d’être ailleurs durant 3 jours. En plus, les autres vacanciers présents dans le gîte étaient très discrets et peu bruyants.

Un hébergement original et bien aménagé

Pour trouver un logement dans le Périgord disponible durant le week-end, j’étais allé sur Internet. Je n’avais pas d’idée précise en tête, si ce n’est que je voulais un gîte en Dordogne qui sorte un peu de l’ordinaire. Finalement, après quelques recherches lors de ma pause-déjeuner, j’ai découvert ce joli village de vacances près de Sarlat. J’ai donc réservé un cottage en bois avec une petite terrasse. Lors de mon séjour, j’ai même pu profité de la piscine couverte pour nager un peu. En tout cas, j’ai été ravie de ce cottage qui était fonctionnel, décoré avec goût et équipé de tout le matériel nécessaire. Grâce à ce week-end prolongé en Dordogne, je suis en pleine forme pour attaquer la dernière ligne droite avant la fin de l’année !

Laisser un commentaire

*