Séjours à l’étranger : éviter les excédents à l’aéroport

sac-voyage-cabine-avionLa première fois que j’ai pris l’avion pour partir en vacances, j’avais bien fait attention au poids de ma valise. Mais j’avais oublié de mesurer les dimensions du sac que je voulais prendre à bord de l’appareil. Par conséquent, j’ai dû payer une taxe pour pouvoir le garder avec moi. Depuis ce jour, je suis beaucoup plus vigilante à ce sujet.

Un modèle au format standard

Et pour éviter de devoir payer de nouveaux excédents, je me suis achetée un petit sac de voyage Samsonite qui correspond pile aux dimensions autorisées par une grande majorité des compagnies aériennes. Cela fait environ trois ans que je l’ai et il m’a été très utile lors de mes voyages. Je m’en sers même quand je pars en train tant il est pratique. Lors de l’achat, j’avais choisi un modèle avec des roulettes afin de pouvoir le porter plus facilement. Lorsque je le charge un peu trop, je ne me fais pas mal au dos puisque je peux le faire rouler. En lui-même, ce sac de voyage n’est pas très original. Il est en nylon, avec des poches zippées à l’intérieur et sur les côtés. Il y aussi des poignées et une anse réglable si je souhaite le porter à l’épaule. Lors de mes recherches j’avais trouvée aussi des sac de voyage Delsey, il avait l’air d’aussi bonne qualité que celui que j’ai choisi.

Et qui répond aux normes internationales

Mais qu’est-ce qu’il est bien conçu ! Sa structure est légère, ce qui n’est pas négligeable, car un bagage qui est déjà lourd alors qu’il est vide l’est encore plus quand on le remplit. C’est logique me direz-vous, mais apparemment, certains fabricants n’ont pas compris ce principe.
Et la matière de mon sac de voyage Samsonite est vraiment idéale. Elle est solide, facilement lavable en cas de tâches et résistante. En trois ans, j’ai emmené ce bagage partout avec moi et il n’y a pas un seul trou.

Laisser un commentaire

*