En quoi consiste la défiscalisation immobilière ?

defiscalisation-immobilier-neuf-reglesDepuis quelques années, il existe des lois et dispositifs qui permettent aux particuliers d’acheter des biens immobiliers tout en bénéficiant de réductions d’impôts. Il s’agit de la défiscalisation qui est donc un concept très intéressant pour les acheteurs, à condition toutefois d’en saisir les enjeux. Personnellement, il m’a fallu un rendez-vous avec mon notaire pour bien comprendre ce système.

Quelles sont les conditions pour en profiter ?

Avant tout, sachez qu’il existe plusieurs dispositifs ouvrant droit à la défiscalisation. On retrouve la loi Censi-Bouvard, Malraux et la plus connue, la loi Pinel. Dans cet article, c’est surtout de cette dernière que je voudrais vous parler. En effet, quand j’ai pris rendez-vous avec mon notaire, mon objectif était de me renseigner sur ce loi car j’envisage d’acheter un logement neuf pour le louer. Ce dispositif concerne donc les biens immobiliers neufs qui sont achetés entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015 par des contribuables français. Cet investissement doit donc être effectué à une période précise. De même, la réduction d’impôt sur le revenu ne peut dépasser 6 000€ par an. Le propriétaire du logement doit également s’engager à le louer à un locataire dans les 12 mois suivant la livraison du bien. Enfin, cette réduction ne peut pas se cumuler avec d’autres dispositifs similaires comme Censi-Bouvard ou Malraux.

Comment est-elle calculée ?

Si j’ai bien compris les explications de mon notaire, dans le cadre de la loi Pinel, la défiscalisation se calcule sur le montant du logement et varie selon la durée de la location. Par exemple, si le bien est loué sur 6 ans, le taux de réduction sera de 12%. Si c’est une location sur 12 ans, il grimpe à 21%. Pour trouver un programme immobilier neuf éligible à ce dispositif, vous pouvez vous adresser à une société de courtage spécialisée dans l’immobilier. Cela vous évitera de payer des frais d’agence et vous serez conseillé par des professionnels tout au long de votre investissement. Sur internet, on trouve de nombreux dossiers sur le sujet mais en cas de doute, je vous conseille vivement de poser vos questions à un professionnel. Car d’une situation fiscale à une autre, les réponses ne seront pas toujours les mêmes.

Laisser un commentaire

*