Les indispensables pour améliorer l’accessibilité de vos locaux

plaques-braille-signaletique-erpA partir du 1er janvier 2015, tous les établissements recevant du public (les ERP) devront être accessibles aux personnes handicapées. Les locaux doivent donc être aménagés pour accueillir des personnes malvoyantes ou circulant en fauteuil roulant. Et c’est aussi le cas des services qui sont proposés au public. Il reste donc quelques semaines aux professionnels pour se conformer à cette loi.

Les supports qui seront obligatoires

Aujourd’hui, nombreux sont les lieux publics qui ne sont pas bien accessibles aux personnes handicapées (absence d’ascenseur ou de rampe). C’est donc pour faciliter leur insertion et leur permettre de se déplacer plus facilement que cette loi a été promulguée. Désormais, tous ces établissements devront posséder une signalétique adaptée aux personnes en situation de handicap. Ils doivent être bien visibles et leur fournir les mêmes informations qu’aux autres visiteurs. Il s’agit notamment de fixer des plaques en braille pour que les malvoyants puissent s’orienter. Si vos locaux reçoivent du public et ne sont pas équipés de telles plaques, sachez que vous devez donc en commander auprès de spécialistes.

Se mettre aux normes avant la fin de l’année

Néanmoins, cette loi s’appliquant au 1er janvier 2015, si vous devez faire réaliser des plaques en braille, ne tardez pas ! Vous pouvez vous adresser auprès d’agence de communication ou d’entreprises qui fabriquent de tels supports. Faites attention au fournisseur que vous choisissez car il est important que sur ces plaques, le marquage soit en relief. Pour une meilleure qualité, je vous conseille d’opter pour de la signalétique solide, réalisée dans des matériaux résistants aux UV et à la pluie, si vos plaques sont placées en extérieur. Mais rassurez-vous, si vous expliquez bien vos besoins, votre interlocuteur vous conseillera vers la bonne signalétique pour vos locaux. En tout cas, faites vite ! Car avec les vacances de Noël, certaines agences risquent d’être fermées.

Laisser un commentaire

*