La hausse des prix du tabac et l’impact chez les buralistes

difficultes-commerces-tabac-hausse-prixCes dernières années, dans le cadre de la lutte contre le tabagisme, le gouvernement augmente régulièrement le prix des paquets de cigarettes. Augmenter les prix est censé leur donner envie d’arrêter ou de limiter leur consommation. Malheureusement, d’autres effets ont été constatés notamment auprès des buralistes.

Une baisse de fréquentation

Avec toutes ces hausses, les fumeurs sont tentés d’aller voir ailleurs pour acheter leurs cigarettes. Lors des voyages à l’étranger, ils profitent des prix intéressants pratiqués dans les aéroports par exemple. Mais à terme, cela se ressent dans l’activité des commerces de tabac. Ils ont plus de difficultés à vendre leurs produits et entendent au quotidien le mécontentement des consommateurs. Heureusement que certains d’entre eux vendent aussi des jeux de grattage, de foot ou font PMU, sinon cela serait encore plus compliqué. Bien sûr, il y aura toujours des fumeurs mais vu les prix, ils font plus attention et achètent moins. Ce week-end, j’ai discuté de ce sujet avec une amie qui travaille dans l’immobilier professionnel (cliquez-ici pour voir son site). Elle m’expliquait que certains buralistes envisageaient de mettre la clé sous la porte si de nouvelles hausses arrivaient au cours des prochains mois.

Trouver d’autres sources de revenu

Face à cette situation, certains commerces de tabac tentent de trouver d’autres moyens d’avoir des clients. En effet, pour vivre, ils ont besoin que les gens achètent dans leurs boutiques. On en voit donc qui diversifient leurs activités, en proposant de nouveaux produits comme des articles de presse ou de loto.
Ceux qui décident de vendre se retrouvent parfois de nombreux mois avec leur local sur les bras, car l’immobilier professionnel ne se porte pas très bien. Enfin, tout dépend des régions de France bien sûr, mais céder son affaire n’est pas toujours évident. La crise est passée par là…

Laisser un commentaire

*